user_mobilelogo

icônes référents

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

GÉRER LE PAYSAGE : un enjeu majeur

Pr Ir Claude FELTZ ; ULg. GxABT (reproduction de l'article publié dans l'INFO-AIHy n°132; avril 2012, avec l'aimable autorisation de l'auteur)
Reproduction libre, à votre usage privé ou scolaire mais, toujours avec la mention de l'auteur
 ≡ C-Lire nos Conditions Générales d'Utilisation du site arlfl.be 
Reprint des ‘Conversations paysagères, Métiers du Paysage, 13/10/2004.
Les 'encadrés, iconographies, effets de style' sont 'hors texte de l'auteur'et ajoutés par notre rédaction pour information.

Le Professeur honoraire Ir Claude FELTZ enseignait à la faculté Agro-Bio Tech de Gembloux de l'ULiège (ULG).

Bioingénieur, Urbaniste et auteur de nombreuses publications, ce grand spécialiste de l’aménagement des territoires (AT) se distingue par son souci aiguisé d’harmoniser les spécificités entre nos territoires ruraux et les populations diversifiées qui les occupent afin, de les faire cohabiter harmonieusement au sein de nos nombreux micros bassins de vie et de développements. 

Converser, entrer en dialogue avec les autres disciplines du paysage nécessite, dans un premier temps, de positionner la spécificité de l’approche de l’aménagement du territoire parmi elles. Cette mise en contexte passe par une présentation succincte de la genèse et de la consolidation de la discipline. On en définit ensuite le champ général, dans lequel peut être située la question du paysage dans son émergence et son difficile positionnement parmi la tendance fonctionnaliste originelle, puis sa situation actuelle à heure de la convention européenne du paysage. Cette évolution implique de situer la nécessaire adaptation méthodologique de la pensée disciplinaire. On présentera enfin les divers enjeux et outils d’aménagement du paysage selon les échelles territoriales d’appréhension et de décision.

Vote utilisateur: 5 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles actives

De Vilvorde aux portes de Bruxelles à l'agropôle de Gembloux

Auteur : Pierre DOHMEN; MSc.Ing.AIHy, asbl ARLFl, Huy, 07-2017
© Libre de droit si référencé.
Sources : BEstor, les archives et administrateurs de l'ARLFl et de l'AIHy.

L’histoire centenaire de l’enseignement de l'horticulture et des formations paysagères n’est pas le fruit du hasard mais de la nécessité économique et de la volonté d’une genèse de visionnaires enthousiastes. Ces pionniers ont choisi les bonnes solutions d’infrastructures et se sont entourés des moyens humains les plus efficients. Et aujourd'hui, les paysagistes belges diplômés doivent leur statut académique actuel (LAr et Ajp) à une dizaine de professionnels 'militants' : architectes des jardins et du paysage, urbanistes, pépiniéristes, ingénieurs en agronomie et bioingénieurs, architecte et même un docteur en physique.